samedi 10 septembre 2011

JE NE DIRAI RIEN ( slam 90 )

Mirage au dessus des nuages  sage.















JE NE DIRAI RIEN


Je ne dirai rien, 
C'est mon capital,
Car il me fait mal,
Ce blé couleur banal.


Je ne dirai rien,
Ci je mange sale,
C'est la faute au banal,
Une raison primordiale.

Je ne dirai rien,
C'est mon capital,
Car il me fait mal,
Ce blé couleur banal.

Je ne dirai rien,
Pour faire rire les chiques,
Il n'y a rien de tragique,
C'est leur tac-tic.

Je ne dirai rien,
C'est mon capital,
Car il me fait mal,
Ce blé couleur banal.


Je ne dirai rien,
Mes ambitions sont fiction,
Et mes courbes des unions,
Fêtent a conclusions.

Je ne dirai rien,
C'est mon capital,
Car il me fait mal,
Ce blé couleur banal.


Je ne dirai rien,
A par mon héritage,
Qui consiste d’être sage,
Envers mon image.

Je ne dirai rien,
C'est mon capital,
Car il me fait mal,
Ce blé couleur banal.

Je ne dirai rien,
C'est la mon destin,
Même en pleurant,
Je suis comptant.


JJM






A ce jour 10 09 2011 ,
2619 lecteurs de 45 pays
A ce jour, 13 05 2013,
63254 lecteurs de 69 pays

LES PLANTES DE LA MURAILLE ( poésie n 273 )

Mirage, au-dessus des nuages, sage.













LES PLANTES DE LA MURAILLE

Elles courent, elles se fanent,
Les plantes de la muraille.
Elles brillent, elles reluisent,
Les fleurs de la trouvaille.
Elles m'émerveillent, sans pareil,
Les lueurs  de ce réveil.
Elles me réconfortent avec grâce,
Les moeurs de la disgrâce.
Elles me consolent avec sagesse,
Les larmes de ma tristesse.
Elles me donnent du bonheur,
Quand elles vont au coeur.
Elles se partagent sans modération,
Pour suivre leur expressions.
Elles restent dans nos coeur,
Pour soutenir la muraille.


     JJM
A ce jour ,10 09 2011,
 2617 lecteurs de 45 pays