mardi 31 juillet 2007

TRACE DE COUTEAU
























TRACE DE COUTEAU 



Dans les prés se ramassent, 
Des fleurs, pas des limaces ,
Pour les placer dans un pot,
Et les garder dans de l'eau.


Avec un couteau et des couleurs,
L'on reproduit cette image chère,
Pour l’immortaliser plusieurs années ,
Devant des personnes qui veulent s'égarer.


JJM


LILAS


































LILAS 



Le printemps naît,
Et le lilas revient.
Son arôme parfume,
Les allées de mon jardin.


Gardons le en coeur,
Pour l'hiver prochain,
Sur une toile de lin,
D'huile et de fusain.


JJM

TOUTES SES DENTS























TOUTES SES DENTS 



Il a toute ses dents,
Joue comme un enfant,
Coure sans regarder devant,
Saute comme une cascade,
Pour faire rire les enfants. 


JJM

CHIOT ET THEO 3


DANS LES BRAS DE SON AMIS IL EST PETIT
                  JJM

CHIOT 2









COUCHE PRET DE SA MÈRE

IL DORT COMME UN LOIR

SANS FAIRE D'HISTOIRE

           JJM

CHIOT 1










PETIT PETIT CHIOT DORMEUR
DEVIENT GRAND
AVEC SON COEUR

JJM

UNE CIGOGNE ET SON NID ( poésie n 9 )


mirage au dessus des nuages sage








UNE CIGOGNE ET SON NID


Une cigogne fait son nid,
Pour les tous petits,
Une cigogne fait son nid,
Vers l'avenir de la vie,
Une cigogne fait son nid,
Mais que lui a ton promis ? 
Une cigogne fait son nid,
Sur le sommet de sa vie,
Une cigogne fait son nid,
Car c'est la son gite.

JJM


SIGNES ( poésie n 8 )


mirage au dessus des nuages sage


 

 

 

SIGNE

    Je signe de la main,
Un petit parchemin,
Qui dit ,
          le jour est,
Sur la trace d'un lendemain,
Qui m'indique mon destin.

   Je ne suis pas seul ,
Et remarque que ,
Nous suivons tous,
L'avenir de notre destin,
Fait d'amour chagrin.

  La vie est ainsi faite,
Elle avale la défaite,
De nos désirs, et nos plaisirs, 
Fidèle a nos souvenirs.

JJM




EDELWEISS ( poésie n 7 )

mirage au dessus des nuages sage











EDELWEISS

Trouvé par hasard,
Elles attirent mon regard.

Leur duvet blanc,
Signe leur rang.

Leur lainage,
Les couve de partage.

De cette chance ,
Venue des alpages.

Elles sont prêt des cieux, 
Pour brimer notre Dieu.

La où elles poussent,
Elles priment la chance.

Pour d'autres regards,
Qui peuvent s'y abreuver.


JJM


NÉNUPHARS ( poésie n 6 )

mirage au dessus des nuages sage









NÉNUPHARS


Il flotte sur ses feuilles,
Comme message de partage,
D'une beauté fait de couleurs,
Qui nous exaspère.

La mare n'a de valeur,
Qu'avec toutes ces belles fleures,
Qui annoncent les couleurs,
D'une vie de bienfaiteur.

Nénuphars , gardien de l'eau,
Comme une brindille de paille.
Tu fait de l'ombre aux poissons,
Pour en faire des amis champion. 


JJM


REGARD




















REGARD 



De mon sommet,
Je place mon attention,
Sur des humains , 
Qui entre en fraction.


Ils me guettent ,
Sans façon,
Avec une arme,
Qui en dit long.


Elle vise ma place,
Pour une action,
Celle de tirer,
Sans somation.


Je retiens mon souffle,
Pour gambader,
Plus vite que leur tire,
Et me cacher. 

JJM


COULEUR OU ES TU























COULEUR OU ES TU ?



Ce n'est qu'une photos,
Et pourtant,
Ce ne sont que des mots,
 Et pourtant,
Ce n'est qu'une enveloppe,
Et pourtant?
Ce n'est qu'une fantaisie,
Comme d'autres  écrits.

JJM


CLARTÉ BLANCHE ( poésie n 5 )

mirage au dessus des nuages sage

CLARTÉ BLANCHE 


Pages blanche reste pure,
Dans son mélange sure,
Avec d'autres pages mure,
Blanche comme ce mur,
Qui nous rassure.

Pages blanche reste pure,
Quant mes idées se murent,
Devant le vie de l’azure,
Qui n'a de flexion dure,
Mais qui reste impure.

Pages blanche reste pure,
Dans son mélange sure,
Avec d'autres pages pure,
Blanche comme ce mur,
Qui nous rassure.

Pages blanche reste pure,
Avec le vide  de ma culture,
Qui pense que la conjoncture,
Ne représente qu'une lyre,
Sans grande envergure.

Pages blanche reste pure,
Dans son mélange sure,
Avec d'autres pages pure,
Blanche comme ce mur,
Qui nous rassure.
   

JJM