dimanche 25 décembre 2011

LA PATINOIRE A NOEL D'ALTKIRCH ( poésie n 281 )

Mirage, au-dessus des nuages, sage.











 LA PATINOIRE A NOËL 

Mais quelle joie, dans cette glissade,
Malgré que le froid glace notre peau.,
Les gestes réchauffent l'envie,
D'oublier que le froid n'est pas un ami.

Mais quelle joie, dans cette glissage,
On se bouscule sans se blesser,
Pour repartir comme des fusses,
Dans une nouvelle glissade sans ronger.

JJM

Enregistrer un commentaire