jeudi 27 mai 2010

DIFFÉRENCE ( slam 9 )

mirage au dessus des nuages sage
















DIFFÉRENCE



Le malheur voulu que je fus différent,
  A ceux, recevant des compliments.


Je n'accordai les relatifs de l'instituteur,
  Mon accent, peut être ? ou ma pauvreté ?


Je fut classé dans le couloir du désordre,
  Celui de repousser le juste contre-ordre.


La aussi je troublai la fréquence par discorde,
  Pour que dans ma région je me met a me mordre. 


Pour n'importe qu'elle parole en patois,
  Je chutai dans le feux de tout son désarroi.


Son indulgence ne comprit ce langage la,
  Ça le désorientait dans tout ces émois.


Je pris une bonne assise contre ce vent levé,
   Pour contourner mon manque de liberté.


Pour toute expression dite par un confrère,
  Je devins responsable et vis une galère.


Je dus m'avancer devant ses réflections,
  Pour récolter une multitude d'objections.


Je récoltais des  humiliations, de quel droit ?
  Ça me fit très mal au bout de mes doigts.


Je suivais sa règle, elle frappa plus d'une fois,
  Mes larmes coulaient par manque de foi.


Je ne suppliai pas, au contraire, je devins du bois,
  Pour que sa haine se dissout vers l'injuste croix.


Je n'additionnai peu d'ombre d'indulgence,
  Mais devins dure sans larmes de substance.


Je suis amère vis a vis de lui qui est jaloux,
  De ne comprendre ce que dit un sans sous.


Je me dis que son incrédulité méritai une haine,
  Ce que je souhaitai pour atténuer ma peine.


Je reste envoûte, dans ce drôle de stratagème,
  Qui entraîne les années avec ces gestes même.


Je dénonce cet instituteur désargenté,
  Et le réflexe de ces gestes désenclavé.


   JJM