lundi 15 mars 2010

MOTO PAR PERD ( poésie n 182 )


mirage au dessus des nuages sage














MOTO PAR PERD

Elles vont de perd ,
Comme couple de chair.
Avec leur grand âge ,
Elles gardent leur image.
Celui d'une mécanique,
Qui brille avec réplique.
Les soins mettent un signe,
Par le groom qu'on estime.
De la peinture qui scintille,
Et des cuirs qui reluisent.

          










JJM

LE DROIT CHEMIN ( poésie n 181 )

mirage au dessus des nuages sage










LE DROIT CHEMIN.

Je ne m'écarte pas de la route tracé.
Je ne mange pas le pain de cet affamé.
Je ne bois pas l'eau, de cet assoiffé.
Je ne réchauffe pas celui qui transpire.
Je ne tremble pas pour les plus évolué.

J'ai récolté, ce que la terre m'a donné.
J'ai développé mon savoir pour le distribuer.
J'ai enseigné aux autres, ils l'ont accepté.
J'ai cohabité, avec ceux qui ne m'ont aimé.
J'ai distribué tous ce qui pouvais les aider.

Maintenant, j'efface tout ce froid du passé,
Pour emprunter le chemin de la liberté,
Celui d'être enfin aimé et admiré.

                                   JJM