jeudi 29 avril 2010

MONNAIES D'OUVRIER ( slam 7 )

mirage au dessus des nuages sage

Monnaies d'ouvrier ( slam 7 )









Se laisser aller.




Ne trouver personne sur qui compter, 
C'est une défaite qui vas les emporter,
Vers la preuve de leur irresponsabilité,
La où l'ouvrier n'a plus rient a gagner.


    Monnaies d'ouvrier,
    Tu restes une moitié.


Arrive l'âge où naît leur sagesse,
Les ouvriers commencent a s'éduquer,
Ils demandent ouvertement le respect,
Ne plus être exploité du monde entier.


    Monnaies d'ouvrier,
   Tu restes une moitié.


Ils s'acquissent une volonté d'évolution,
Pour que leur avenir n'est plus stérile,
Englobant des parités pour réussir,
Sans qu'une objection vient les nuire.


    Monnaies d'ouvrier,
    Tu restes une moitié.


On leur invente un revenu par conviction,
Acte fait pour les inciter a contribution,
Sans qu'ils remarquent les contradictions,
Transformé en de nouvelles obligations.


  Monnaies d'ouvrier,
  Tu restes une moitié.


Les bouleversements les engloutissent,  
La faim a son actif, ils cultivent la haine,
Celle qui fait sombrer les moraines,
Vers des trous comblés de révoltes.


  Monnaies d'ouvrier,
  Tu restes une moitié.


Halte la , s'écrient des justes voix,
Par des paroles guidé par qui de droit,
Qui les entourent d'intentions syndicalisé,
Pour suivre une direction coordonnée.


  Monnaies d'ouvrier,
  Tu restes une moitié.


L'union fait cette force  remplis d'espoir,
De ces centurions qui bravent un pressoir,
Celui d'effacer le responsable de l'histoire,
Pour un modernisme ouvrant la victoire.


  Monnaies d'ouvrier,
  Tu restes une moitié.


       JJM