mercredi 28 mars 2012

MAGMA ( nouvelle n 93 fiction )

Mirage  au dessus des nuages, sage. 

MAGMA ( fiction )

               Notre société se basse sur l'élimination des déchets radioactive , comme ces derniers sont indestructible notre ambition vas dans le bon sens pour les générations qui vont suivre. Nous envisageons de  fondre ces déchets radioactive dans le magma . Cela demande de faire au préalable certains essais .
     Notre basse se trouve sur un navire qui a largué ses amarres  au pied d'un volcan en activité situé en pleine mer. Sa dernière éruption date de dix années. Sur le navire un premier chargement de déchet nucléaire radioactive se trouve dans nos cales. A l'avant du navire un porte hélicoptères accueille deux pumas. Comme bannière,  un drapeau d'une institue de recherche. Notre métier, c'est  liquidateur. Nos intentions ne dénoncent le moindre acte pouvant mettre en évidence notre programme. Les actions écologique pourraient nous nuire. Sur ceux, nous restons sur nos gardes jour et nuit.   
    
                   Le volcan garde une mesure gravimétrique raisonnable, ce qui nous permet d'entreprendre notre premier essais. Nous commençons par larguer des instruments usagé radioactif , emballé dans un cercueil en verre qu'entoure une masse de béton recouvert d'un emballage de fer, au moment où le champ de pesanteur ne met en évidence des déplacements de masses, ( magma ). On largue la première charge par l'hélicoptère qui est stationné a une hauteur de mille mètres au dessus du centre du cratère.  Pour que la charge ne risque de se briser a l'arrivée sur le magma, un parachute freine sa descende vers le  centre du volcan.
     La première tentative tourne a merveille car, aucune élévation du champ magnétique n'est a signaler , après une période de deux semaines. Nous continuons de suivre notre engagement en augmentant la teneur en radioactivité . 
     Notre prochaine étape consiste de larguer dans le  centre de son coeur cinq kilo de déchet radioactif emballé dans un caisson de verre de béton recouvert de fer. Comme a la première intervention, aucune interférence ne vient troubler notre action. Cela fait deux mois que nous surveillons les réactions du cratère, aucune variation de densités ne perturbe notre activité, il y vas de sois pour pour les mesures gravimétrique, rien ne détecte une perturbation. Le  largage  des déchets radioactif devient encourageant. Notre entreprise a trouvé sa raison d’être.
     Un jour, deux petites embarcations , des bateaux pirate,  ont accosté le navire. Il ne restais que le personnel de cuisine. L'ensemble des liquidateurs s’occupaient a faire des vérifications d’usage  avec les deux hélicoptères . Les pirates ont foulé le navire et ont mis la main sur une caisse de fer qui leur semblait précieux. Elle pesais bien cent kilo. Il sont parti sans laissé d'adresse. Ce chargement renfermait des déchets hautement radioactive. L’alerte était donné, la marine national et les services de la marine internationale sont partie a leur recherche. 

    La suite n'a pas de fin car, votre imagination peut engendrer  de multiple actions. A vous de faire une suite. 

 JJM 


A ce jour, 28 03 2012, 15497 lecteurs de 55 pays
A  ce jour, 25 09 2013, 73247 lecteurs de 63 pays
A ce jour, 07 10 2013, 74314 lecteurs de 64 pays