lundi 12 décembre 2011

NOEL A PRAGUE ( poésie 280 )

Mirage, au-dessus des nuages, sage.
NOËL A PRAGUE

Les lumières scintillent et brillent sur les places, 
Sur des sapins argentés où chacun a sa trace,
Pour représenter les estimes de cette classe,
Qui jadis de surcroît ont sus changer leur face,
Par des souvenirs velours restés en place.

Les pavées bousculent la planéité des places,
Lustré par les pas de millions fait de toute race,
Qui de grâce défit toutes les bonnes classes ,
De ces habitudes de marcher sur de la masse,
Fait d'enrober qui  les plonge dans l’espace.

Noël bat sa juste valeur, au son de sa splendeur,
La joie se retrouve dans tout les moeurs et coeur,
Musiques, danses, et charmeur, même des moqueurs,
Qui visitent sans gène tes  poches avec ardeurs ,
Pour y trouver,papier, carte, monnaie ,pour leur bonheur .

Le château a ses mérites, architecture de toute suite,
D'époques misent en valeur par le respect de ces coeur,
D'hommes, de femmes, et tout descendant restaurateur,
Fière de leur juste valeur sans détruire cette splendeur,
De constructions d'architectes et de maçons sculpteurs .

JJM




A ce jour, 12 12 2011, 3776 LECTEURS 
DE 47 PAYS