samedi 14 mai 2011

ADDITION ( poésie n 266 )

Mirage, au dessus des nuages  sage

ADDITION


Je t'aime, je t'aime, a en mourir,
La course de la vie additionne ce désir,
Pour deux amants qui se consolent,
Dans cette parodie qui les cagole,
Vers l'action de conjuguer en farandole.


Je t'aime, je t'aime, a en mourir,
Ces sentiments qui font rougir,
En se renforçant de promesses 
D'un bonheur remplit d'allégresses, 
Qui les unie avec finesse.


Je t'aime, je t'aime, a en mourir,
Dans leur fusion, remplit de désirs,
Fait d'unités comblé de sacrement,
De ces promesses qui retiennent,
Toutes les valeurs du contiennent.


Je t'aime, je t'aime, à en en mourir,
Malgré que se fane tous nos désirs,
Mais la promesse devient une fraction,
Qui engendre toutes bonnes raisons.
Celle de suivre l'amour par action.



Je t'aime, je t'aime, a en mourir,
Nous séparer serait une malédiction,
Qui briserait toutes nos intentions,
Celle d'un avenir ,brimé de bonheurs, 
Déséquilibrant tous les malheurs.


Je t'aime, je t'aime a en mourir,
Je t'aime, je t'aime , pour ne pas  finir.


JJM 










  A ce jour , 14 05 2011, 1695 lecteurs de 42 pays.
A ce jour , 06 05 2013 , 61615 lecteurs de 66 pays.