jeudi 17 mars 2011

LES SOLDATS DU RESPECT (slam 76 )

Mirage, au-dessus des nuages, sage.


LES SOLDATS DU RESPECT 


Il faut des humains au coeur d'acier,
Pour lutter contre les brasiers.


Avec attention et confrontation,
Cette masse nucléaire est en ébullition,
Elle ronge les roches sans distinction,
Pour retrouver le magma par définition.


Il faut des humains au coeur d'acier,
Pour lutter contre ces brasiers.


Mais jusqu’à la, durant des années,
Des radiations englobent tous déchets,
A des distances plus que parfait,
Pour tenir a distance les humains.


Il faut des humains au coeur d'acier,
Pour lutter contre ces brasiers.


Brasiers invisible qui tuent sans mention,
Des générations futures avec question,
Comment faire disparaître cette radiation,
Traversant la vie sans pardon ?


Il faut des humains au coeur d'acier,
Pour lutter contre ces brasiers.


Les réacteurs en fusion s'enfoncent,
Il sont perdu, mais tenons en compte,
Tous autour de leur base il y a des déchets,
Qui eux sont radioactifs et font des rejets.


Il faut des humains au coeur d'acier,
Pour lutter contre ces brasiers.


Tentons de jeter ces déchets dans les volcans,
La ligne directe qui conduit au magna,
Pour faire disparaître pour toujours,
Cette nuisance millénaire qui cour.


Il faut des humains au coeur d'acier,
Pour lutter contre ces brasiers.


Il n'y a que le magna qui peut nous aider,
En se mélangeant dans sa fournaise,
La radioactivité perd de sa valeur,
Plus rapide que le millénaire.


Il faut des humains au coeur d'acier,
Pour lutter contre ces brasiers.


 JJM











ACCEPTEZ SANS UN DOUTE ( slam 75 )

Mirage, au-dessus des nuages, sage.

ACCEPTEZ SANS UN DOUTE



Je me fis a la sincérité populaire,
Qui nous promet la clarté de l'air ,
Celle qui guide nos intentions,
Vers une route sans réflexion.


La peur est une source de confusion,
Qui nous dirige avec une configuration,
Celle de croire en une confrontation,
Celle du malheur comme seul condition.












Je me fis a la sincérité populaire,
Qui nous promet la clarté de l'air,
Celle qui guide nos intentions,
Vers une route sans réflexion.


Je m'attache a la vie qui nous unie,
Avec ceux qui suivent  le même suivie,
Et d'autres qui ont le cœur meurtrie,
Sans chercher a comprendre ce qui suit. 


Je me fis a la sincérité populaire,
Qui nous promet la clarté de l'air, 
Celle qui guide nos intentions,
Vers une route sans réflexion.


L’angoisse n'a de source dans ce malheur,
Malgré que nos valeur sont partie ailleurs,
Le partage dépend de notre survie,
Par bonheur nos semblable l'ont comprit.


Je me fis a la sincérité populaire,
Qui nous promet la clarté de l'air,
Celle qui guide nos intentions,
Vers une route sans réflexion.


              

 

 

 

 JJM



A ce jour 17 03 2011
1543 lecteurs de 39 pays
A ce jour 14 03 2013 , 51625 lecteurs de 65 pays
A ce jour, 19 11 2013 ,
76305 lecteurs de 65 pays