jeudi 27 janvier 2011

LE MANQUE DE LUMIÈRE ( poésie n 260 )

Mirage, au-dessus des nuages, sage.

LE MANQUE DE LUMIÈRE


Il n'y a plus de soleil,
On se passe du jour,
Il n'y a plus d'ombre,
C'est la pénombre.


Il n'y a plus de chaleur,
Où est passé ton coeur,
Il n'y a plus de tentions,
Pas l'onde d'une chanson.


Il n'y a plus de soleil,
On se passe du jour,
Il n'y a plus d'ombre,
C'est la pénombre.


Où est ton sourire,
Il me fait plus rougir,
Où est ta joie de vivre,
Celle qui ma fait rire.


Il n'y a plus de soleil,
On se passe du jour,
Il n'y a plus d'ombre,
C'est la pénombre.


Il n'y a plus d'amour,
Qui comble nos jours,
je n'ai plus de raison,
De chanter une chanson.


Il n'y a plus de soleil,
On se passe du jour,
Il n'y a plus d'ombre,
C'est la pénombre.




















JJM 













ETRE ÂPRE ( poésie n 259 )

Mirage, au-dessus des nuages, sage.

 ÊTRE ÂPRE


Je suis cet être âpre, qui ne veut plonger,
Dans ce monde qui virgule les vérités,
Celles qui prédissent ce futur engagé,
De parodies remplient de contrariétés.


Sur cette attention, la suite a trouvé dicton,
Elle encadre les faibles d'une certaine façon,
Une manière égalitaire mais aussi financé,
Pour redonner confiance pour la juste vérité.


Ils ondulent des projets de responsabilités,
En leur promettant le bonheur et la liberté,
Celle qui encadre les bonnes données,
Du plus pauvre au plus fortuné.


Voila a quoi servent leurs prédilections,
Ils nous enlacent comme des fripons,
Car, malgré notre misère on vois claire, 
Sur les charges qu'ils prolifèrent. 


















JJM
A ce jour, 27 01 2011, 1396 lecteurs de 33 pays