samedi 20 novembre 2010

LE BAGNE ? ( slam 39 )

Mirage, au-dessus des nuages, sage.
LE BAGNE ?


Mon travail me lasse t'il de sa coordination ?
Je m'y sent enfermé, pour une purification ?
Deviendrais-je un dupe a mon intuition ?
Qui lassèrent mes pensées et, ma conclusion ?
Je me laisse entraîner dans cette tournure ?
Qui me traîne vers le centre de la conjoncture ?
Serais je avare de toute cette progéniture ?
Où peut être mouchard de peu d'envergure ?
Cette obligation ne me flatte guerre , 
Je me trouve devants la porte de naguère ?
Suis je dépourvu de mes pieds sur terre ?
Ou déflaqué de la parole de Voltaire ?
Je suis timide , comme cette sorte de poisson ?
Que l'on emboîte dans une petit prison ?
Pour le traiter a la manière d'un fripon,
Pour ensuite le laisser comme un chiffon ?
Dans des habitations a loyer modéré, bon ?
C'est une vraie humiliation que ce bagne,
Pour y vivre et travailler comme une montagne ?
Devrais je pouvoir m'en évader de ce castagne ?
Ou bien germer entre mes propres murailles ?
La grâce reste amère et salé comme la mer ?
Je mâche une prière hostile pour ma terre ?
En pages pleines aux marges de haines ?
Des sons maussades maquillés d'aubaine ?
Je garde la convergence de mon abréviation ?
Elle me dit ( sentiment pauvre d'allocution ) ?
Est elle crédible toute mon obsession ?
Ou reste t'elle une simple fiction ?
Pour que mes paroles s'envole je les écrits ?
Sur de la toile même ci ce c'est permis ?
Sous forme de proses que l'on momie ?
Libre d'écrire, des pensées de génie,
C'est évoquer une réfection de régie ? 
Par la plume je découvre mon purgatoire ?
Sur des lignes digne d'un pauvre mouchoir ?
Je jette mon lapsus dans une poubelle ?
Pour oublier qu'en faite rien n'est réelle ?
Ou carrément fané comme dans un cercueil ?
J'écris, j'écris, pour faire comprendre que je vie ?












JJM




a ce jour, 20 11 2010,  827 lecteurs ont visité le blog 
dans 21 pays