jeudi 23 septembre 2010

OISEAU MOUCHE ( poésie n 239 )

mirage au dessus des nuages sage

OISEAU MOUCHE

 
Il vole plus rapide,
Qu'une mouche.

Il vole comme une fée,
venant d’Orphée.

Sa vitesse n'a de paresse,
ni même de complexe.
 
Il trempe sa trompe
Dans le coeur des fleurs,
 
Et fait sa labeur,
De fleurs en fleurs.
 
Il  butine avec coeur,
Sans manquer de bonheur.

JJM


ISARD ou CHAMOIS ( poésie n 238 )

mirage au dessus des nuages sage




 ISARD


Chamois de nos montagnes
Sautent avec ta compagne .


Charme de nos rencontres,
Tu es la flamme de nos contes.


Quant le soir ne fait plus miroir, 
Tu crèches sur les rochers dans le noir.


Une manière de se protéger, 
De ceux qui veulent te tuer.


JJM 





UN ARTISTE ( poésie n 237 )

UN ARTISTE

Que tu es beau quant tu es triste,
Le plus beau de mes artistes,
Je le vénère quant je pleure,
Ses mimes me vont droit au cœur.
 
Tu nous charmes avec douceur,
Sur ton nuage qui devient ma soeur,
Même ci l'on n a pas l'humeur,
Tu portes le fruit de ta chaleur.

Que tu es beau quant tu es triste,
Le plus beau de mes artistes,
Je le vénère quant il pleure,
Ses mimes me vont droit au cœur.

Quant tu fait tes exploits,
Tu ressembles a qui de droit,
Peut faire vibrer le son de ta voix,
Par des instruments de choix.

Que tu es beau quant tu es triste,
Le plus beau de mes artistes,
Je le  vénère quant il pleure,
Ses mimes me vont droit au cœur.

Tu es un clone de la joie,
De cette reproduction de poids,
Qui enivre toutes les bonne fois,
Du jeune âge au plus adroit.

Que tu es beau quant tu es triste,
Le plus beau de mes artistes,
Je le vénère quant il pleure,
Ses mimes me vont droit au cœur.

Clown fait pour nos rencontres,
Nous entraîne dans son ombre,
Cette façon de faire que le nombre,
Rit sans rien, rien confondre.

Que tu es beau quant tu es triste,
Le plus beau de mes artistes,
Je le vénère quant il pleure,
Ses mimes me vont droit au cœur.



JJM

A ce jour, 13 03 2013, 51600 lecteurs de 65 pays
A ce jour,  09 05 2013 , 62000 lecteurs de 66 pays