mercredi 8 septembre 2010

AHURI ( poésis n 233 )

Mirage au-dessus des nuages sage.


AHURI



Je tracte mon désespoir, 
 De ne pouvoir crier victoire.


La vie, elle , m'ahurit,
J' trouve peu d'envie.


Mes sous se fond rare,
J'cultive de promontoire.


Dans la trajectoire d'hormone,
Je puise tous mes aumônes.


Tragédie nouvelle sans suivi,
Complotant toute mon énergie.


Je ne suis éternel promis,
Car ils compostent ma vie.


Me tractent méthodiquement,
Pour avoir que des suivies.


Pour mon prône âtre,
Sans une philosophie.


Je suis un pauvre c'est dit,
Celui qui vous dit merci.


La richesse s'accumule par ici,
Dans des coffres sans suivi.


Quant l'argent dore dans ces taudis,
Il ne sert a personne promis.













JJM