mardi 3 août 2010

BRAVE GENS ( poésie n 22 )

mirage au dessus des nuages sage

BRAVE GENS



Écouter brave gens, ce qui se murmure,
Des mouvements de la foule du premier rang.


Ils s'inquiètent de leur sort, en parlant effort,
Vis a vis du ressort de ceux qui leur font tord .


Entendez tous ces sons, qui traînent la,
De ces humains qui confinent le nouveau pas.


Ils forment des battages, nous chassant par pages,
Masquer leur réactions, par de nouvelles images.


La confirmation devient l'action d'un certain langage,
Vissant la cible qui prime nos ancêtres dans leur ouvrage.


Observer toutes ces fortunes qui s'accumulent,
Ce qui est pris aux autres, ceux qui triment.


Ils ne connaissent plus cette justice égalitaire,
Seule culture mensongère, une paria a plaire.


Acceptez le juste car vous irez où nous iront,
Le firmament est au petits comme aux plus grands.


Il ne préservera rien de toute cette richesse,
Des ont dit, qui remplissent des pages en finesse.


La satisfaction du partage est un allègrement,
Lui, nous comblera de tout un chamboulement.


             Brave gens.


















JJM






LUMIÈRE ( poésie n 228 )

mirage au dessus des nuages sage

LUMIÈRE 


L'ombre de la nuit provoque une lumière,
Je la capte dans la source d'une eau clair,
Sans qu'un éteignoir amère ne sois mère, 
De ma misère qui me plonge dans sa chère.

Qu'elle est donc cette clarté qui me nourrie,
De cette force vive qui me redonne envie,
Elle me guide comme la plume d'une amie,
En m'évitant que je récolte des ennuis ?

Une brume humide traverse mes suivies,
C'est elle qui tente de trouver armistice,
Celle qui filtre toute notre anarchie,
Pour ne cultiver que la chaleur de la nuit.

A qui vais je transmettre mes pensées,
Qui s'égarent avec le son enchanté,
De cette source remplit de complicités,
Tractant la suite claire de la puberté .

Mes tentions ne suivent que l'ombre clair,
Que la nuit met en valeur sans une chair,
Pour que ma croyance reste sur la terre,
Celle faite de multiple lumières.








JJM