mardi 25 mai 2010

LA TERRE ET SES REFRAINS ( poésie n 211 )





mirage au dessus des nuages sage

La terre et ses regains.



On la cajole avec amour,
Pour en vivre tout les jours,
Dans le rythme d'un concoure.


En boule elle est maboule,
Comme ces divers boules,
Qui se tassent sans moule.


En fleurs elle est légendaire,
De couleurs qui sont chère,
Avec ses multiples piquants.


Enveloppé dans une sphère,
Elle ressemble au soleil le père,
Maousse comblé de mansuétude.


Portant on la fait souffrir,
Jusqu'à ce que mort sens suive,
En la remerciant sans penchant.


          JJM