vendredi 5 mars 2010

REGRET ( nouvelle n 15 )

mirage au dessus des nuages sage

REGRET 

     Dans une maison en colombage, qui eut effleuré plusieurs siècles, une famille y trouve son point de soutien. Elle est propriétaire depuis quelques années et l'eut aménagé remarquablement. Une digne propreté signe l'ensemble de cette valeur par l'idée, fructueuse du couple. Le père de famille ( Yann ) laisse s'évader une phrase qu'il germe dans ses pensées:
   ( Les vieilleries conservent le savoir faire de nos ancêtres, occuper une maison aussi ancienne est une aubaine pour l'équilibre de notre vie de famille.)
   Une véritable passion occupe leurs journées de repos pour poursuivre la restauration . Sa compagne ( Simone ) , suit hémisphériquement son pas.  Elle frôle la trentaine et conserve son esprit de  jeunesse sens peine. Elle conserve dans son cœur loyale une fidélité conjugale qui n'abrège aucune remarque arbitraire. C'est la joie d'aimer qui lui donne cette force incontournable.
   La maternité lui eut donné deux enfants qui sont, la fille ( Anis ) qui a douze ans et un garçon de dix ans qui répond au non d' ( Alfonce) .
   A l'école leur comportement mérite une farandole de compliments. Alfonce n'a pour le moment pas d'objectif précis, par contre sa sœur , Annie, espère se diriger dans le milieu médicale. La sérénité de ce couple mérite une louange. Cette victoire, ils la proclament par la réussite de tous ce qu'ils entreprennent. L'avenir dessine un beau destin sur le visage  de chacun .C'est comme cette racine qui tarde par s'émouvoir pour donner naissance a la tige d'un blé doré. 
  Leur joie envie tous ceux qui les entourent. Rien ne peut déstabiliser une ci belle union ! Mais, un jour, naît une fatigue incontournable. Simone sent que son corps renferme un conservatisme lourd de cinétique. Son charme s'efface et son moral se déstabilise. Toute sa personnalité , gracieuse, j'effeuille en une paterne douteuse .   Elle eut récolté une semence 
contradictoire a tous ses engagements. Toutes les belles passions sont devenu furibondes et la valeur de sa belle famille  s'amenuise. 
   Yann remarque ce déséquilibre, il tente par tous les moyens de trouver la raison capable de  retourner la situation. Sa bonne foi n'arrive pas a chasser ce malheur. Une mélancolie enlace toute la famille . Dans l'entourage des enfants de méchantes paroles suivent un envoûtement décourageant .  
   Ce n'est qu'une suite psychologique qui puisse l'énergie de Simone, c'est ces paroles la que lui dictent son médecin. Pas très convaincu elle fait d'autres  diagnostiques , quant elle
apprend qu'un signe malin est le conspirateur de ce fâcheux déséquilibre. Les nouvelles ne sont pas bonne , voila l'effigie qui vient fermenter se déséquilibre, le couple est perturbé. Même Yann devient malade. Les médecins ont une réponse , il faut impérativement faire une ablation du sein droit et cela dans les plus bref détails.
  Une flagellation plane sur ce couple, venant non pas du ciel mais de l'enfer. Tout devient contradictoire et ce germe provoque une profonde inquiétude. Ce doute devient l'engrais de la maladie, il s'enracine dans la santé de Yann. Des révélations dénoncent le dérèglement pathologique de ses pensées comme de sa santé.  Simone éprouve une  haine hystérique et pense qu'elle est la seule dans cette emprise, pour elle c'est une vraie galère. Une injustice 
qui devient le facteur de ça personne. Toute la journée elle l'évoque sous forme de jalousie envers ses proches. Elle n'a qu'une chose en tète c'est que sa maladie va l'entraîner vers une condamnation certaine. Tous pour elle est impure et injuste, tous est l'infamie. La vie n'est qu'une flanelle de passage pour certain et pour d'autres le tissus d'un lendemain. Elle jalouse la santé de Yann par une idée pervers, révoltante, et , sadique d'une malveillance déloyale. Des ressources vengeresses détiennent la suite du programme qu'elle envisage envers son plus fidèle compagnon. Elle lui fait croire des impuretés digne du plus grand mépris. Dans son repas elle augmente le pourcentage de graisse car elle sait qu'il ne doit en abuser. Elle le gave de toutes contradiction a tel point que Yann ressent une lassitude. Des troubles provoquent l'étourdissement .
    La maladie de Yann déforme la maîtrise de son rythme cardiaque . Simone récolte une satisfaction personnelle pour ce déséquilibre prémédité. Elle se dit , ( ci je dois mourir, ensemble nous mourons. Notre union est faite d'une promesse, celle de s'aimer jusqu'à la mort. Ci je quitte ce monde, lui aussi m'accompagnera. ) Sa préméditation porte ses fruits car Yann ne tarde a avoir un malaise cardiaque . Il quitte se monde avec une sincère négligence. Simone se gave d'une satisfaction.
   Elle poursuit ses consultations habituelles . Ce jour là l'habituelle médecin n'occupe pas son poste et un autre le remplace. Il révise sont dossier puis laisse émouvoir des paroles encourageante. Toutes les chances sont pour elle, nulle trace de cancer et l'avenir se déroulera sous une bonne étoile.
  La voila condamné a éprouver cette préméditation qui la pourchassera toute sa vie. Se sentiment de regret la suit comme la longueur que représente sa vie, le bonheur a perdu de sa fraîcheur et le malheur poursuit le fruit de l'éternel.
   L'erreur est humaine mais la haine est un facteur qui n'a pas de sens.



JJM