jeudi 25 février 2010

PERCE NEIGE ( poésie n 166 )

mirage au dessus des nuages sage










PERCE NEIGE


Le printemps a mille facette, mais,
la première qui m'a étonné, c'est,
la petite motte de terre, qui, 
vient la dénoncer.

Je garde un air pensif, car,
son geste est très active, pour,
brouiller ma froide lassitude, qui,
enfin nourrie ma solitude.

Ma curiosité fait défaut, car,
je le surveille sans un mot, pour,
me rassasier de découvertes, que,
revoir celle qui fit perpète.

J'en suis tout émerveillé, par,
le bout blanc d'une fleur des pré, qui, 
marque la route de la faune, avec, 
le beau soleil du printemps .

   JJM