vendredi 27 novembre 2009

AUTOMNE ALSACIEN ( poésie n 115 )

mirage au dessus des nuages sage









AUTOMNE ALSACIEN










Mon regard est attristé,
que vient-il de m'arriver ?

Les dernières fleurs du jardin,
Viennent d'être coupées.
Les feuilles volent dispersé,
Les arbres sont dénudées .
Qui provoque ce désordre,









Éparpillant des champignons ?
Dans les prés, naît une présence,
Celui des colchiques,
Du brouillard matinal givrant,
Qui cacher le soleil levant.
les biches, au regard blessé,
Où se sont-elles cachées ?










Les faisans aux plumes dorés,
M'évitent d'un pas pressé.
Les hirondelles nous ont quitté,
Où se sont-elles envolées ?
Toi qu' a remarqué, dis moi,
Que vient il de m'arriver ?

JJM