mardi 26 mai 2009

LA MAIN (poésie n 94 )


mirage au dessus des nuages sage











LA MAIN


Je possède à l'avant bras,
Un ensemble de cinq doigts.
Je complote avec ceux-ci,
Une multitude de satisfactions.
Je me sers du pouce,
Pour exprimer la pression.
J'emploie l'index,
le guide de mes vocations.
J'utilise le majeur,
Comme simple indicateur.
J'affecte l'annulaire,
Pour renforcer l'assemblée.
Quant à l'auriculaire,
Il me sert de supporter.

JJM

SOUS L'OMBRE DU NOYER ( poésie n 93 )

mirage au dessus des nuages sage

SOUS L'OMBRE DU NOYER


Son ossature est comblé, par le poids de la neige s'y figé.
Son ombre reproduit la configuration d'un être surmesuré.
Je le crois mort, ou asséché, en le regardant ainsi dénudé.
Je lui coupe une branche, en silence, il se met à pleurer.
La fonte de neige fait réapparaître tout son tenant de vie.
Des visiteurs y trouvent leur convenance, avec leurs nids.
Les feuilles apparaissent, l'ombre majestueuse s'agrandit.
J'y retrouve une fraîcheur, digne de mon plus fidèle abri.
C'est la chaleur environnante qui guide mes pas vers lui.
Des vers prennent forme, uni, avec mon arbre, je les écrits.
Le rêve m'entraîne, j'aperçois l'avenir, marque de souci.
J'y vois grandir des noix, le signe qu'il n'est pas ennemi.
Sa verdure culbute, les feuilles tourbillonnent, meurtries.
Mortes étalées elles éveillent l'odeur, sous bois tapis.
L'année s'est vite écoulée, j'en suis encore tout surpris.
J'ai peur, s'ils le coupaient, de ne plus parler de lui.







JJM


LE MIROIR ( poésie n 92 )


mirage au dessus des nuages sage










LE MIROIR


Il reflète la trace d'un soir,
Comme l'ombre d'une lyre noir.

La ressemblance , avec mon visage,
Suit ma marque rémoulade.

Je reste bouche-bée,
Avec celui qui me rit au nez.

Suis-je vénérable ?
Pour qu'il me reproduise comme son semblable ?

Dois-je me cacher, avec ma tronche médusée ,
Pour qu'il m'oublie à jamais ?

Ou faut-il le casser,
Pour le transformé en rejet ?

Sa place est vétuste, et mon reflet aussi,
Je reste une lacune et le miroir aussi.

JJM