mardi 15 avril 2008

LA FLAMME ( poésie n 50 )


mirage au dessus des nuages sage










LA FLAMME


Elle danse la flamme,
Comme une grande dame.

Le jaune ébloui sa valeur,
Comme la flamme sa chaleur.

Elle danse la flamme,
Comme une grande dame.

Elle réchauffe nos coeur,
Quant le froid glace nos coeur.

Elle danse la flamme,
Comme une grande dame.

Sa chaleur a un charme,
Quant le froid lui, nous blâme.

Elle danse la flamme,
Comme une grande dame.

JJM


FILLE DE JOIE ( chansonnette n 6 )


mirage au dessus des nuages sage













FILLE DE JOIE


De la joie? elle n'en a pas,
Elle fait les cent pas,
Pour des amants qu'elle ne connaît pas.


Sous une couche de teint,
Ses rides se dissimulent,
Rien de vénérable se dissimule.


De la joie, elle n'en a pas,
Elle fait les cent pas,
Pour des amants qu'elle ne connaît pas.


Son coeur délaissé , ne se partage,
avec celui d'un nouveau-né,
qu'elle guérirait comme une sage.


De la joie, elle n'en a pas,
Elle fait les cent pas,
Pour des amants qu'elle ne connaît pas.


Un semblant d'attachement, devient,
La clé que vague son savoir plaire,
Riche en amour qui doit satisfaire.


De la joie, elle n'en a pas,
Elle fait les cent pas,
Pour des amants qu'elle ne connaît pas.


Des gestes déplacés, entraînent vers elle,
Ceux qu'elle fait semblant d'aimer,
Comme pour se laver d'un péché.


De la joie, elle n'en a pas,
Elle fait les cent pas,
Pour des amants qu'elle ne connaît pas.


Peu d'amour réelle à partager,
Elle exprime ses caresses, par données,
Que certain prennent pour justifier.


De la joie, elle n'en a pas,
Elle fait les cent pas,
Pour des amants qu'elle ne connaît pas.


Mais, qui comblent ses pensées,
Elle n'a de joie dans ses rencontres,
Seul la nuit d'étoiles peut la confondre.


De la joie, elle n'en a pas,
Elle fait les cent pas,
Pour des amants qu'elle ne connaît pas.


Les réverbères restent sa lumière,
Jusqu'au jour de notre clarté,
Pour s'épanouir à la nuit tombé.


De la joie, elle n'en a pas,
Elle fait les cent pas,
Pour des amants qu'elle ne connaît pas.


Lorsque son travail s'achève,
Elle se met a rêver,
Rêver d'une lumière, qui va l'entraîner.


De la joie, elle n'en a pas,
Elle fait les cent pas,
Pour des amants qu'elle ne connaît pas.


Plongé dans son univers claire,
Vers ce monde fait d'amitié,
Où elle rencontre l'amour a partager.


De la joie, elle n'en a pas,
Elle fait les cent pas,
Pour des amants qu'elle ne connaît pas.


                JJM