samedi 20 octobre 2007

LES FILETS ( poésie n 41 )


mirage au dessus des nuages sage










LES FILETS

Enlacé comme des tas emmêlé,
Les filets enjolivent le pavé.
Ils sont prêt a être embarqué,
Pour une pêche sans pitié.

Ils ramassent tous ceux qui passent,

Ceux qui ne restent pas en place,
Des éponges qui accrochent le fond,
Les oursins et les  étoiles de mer,
Les limandes avec les chapons,

Enlacé comme des tas emmêlé,
Les filets enjolivent le pavé.
Ils sont prêt a être embarqué,
Pour une pêche sans pitié.

Ils entassent des vieilles,

Des crabes et des homards,
Des loups de mer, les mulets,
Des truites comme des sardines

Les vives bague et rascasses.

Enlacé comme des tas emmêlé,
Les filets enjolivent le pavé.
Ils sont prêt a être embarqué,
Pour une pêche sans pitié.

Ils n'oublient pas les pieuvres,
Les raies et les soles,
Les maquereaux et les mulets,
Les anchois et les raies,
Les dorades et les limandes.

Enlacé comme des tas emmêle,

Les filets enjolivent le pavé.
Ils sont prêt a être embarqué,
Pour une pêche sans pitié.

Les rougets accompagnent les congres,
Quant au vieille trouve les pageots,
Les marbrés avec les bonite,
Les pageots suivent les pagre,
Les perche de mer, avec les ombres
Les filets.


JJM

LE SOLEIL ( poésie n 40 )


mirage au dessus des nuages sage










 LE SOLEIL 

La chaleur du jour ,
Nous frôle par amour,
Comme une caresse,
Qui nous berce avec tendresse.


La journée est radieuse,

Les intentions sont bénéfique,
Car ses moments,
Totalise un argument.

La chaleur du jour,
Nous frôle par amour,
Comme une caresse,
Qui nous berce avec tendresse.

Quant vient la fin du jour,
Il l' emporte par amour,
Pour bercer a leur tour,
D'autres gens tout autour.

La chaleur du jour,
Nous frôle par amour,
Comme une caresse,
Qui nous berce avec tendresse.


JJM

CHALET ( chansonnette n 5 )

mirage au dessus des nuages sage

 LA HAUT SUR LA MONTAGNE


La haut sur la montagne,
s'évade un imparfait.


Il est libre et satisfait
Par ce vide qu'il transmet.


La haut sur la montagne,
s'évade un imparfait.


Venez le rejoindre par ce chemin,
qui traverse pâturages et forets.


La haut sur la montagne,
s'évade un imparfait.


Le brouillard entre les cascades,
Transmet les cloches des bovins.


La haut sur la montagne,
s'évade un imparfait.


Il est libre comme l'écot,
Qui se transmet sur son chemin.


La haut sur la montagne,
S'évade un imparfait.


  JJM